Méthodologie : réaliser une fiche sur un personnage de théâtre ou de film

 

Certains personnages, physiquement présent sur scène, ne prononcent aucune réplique ce qui ne signifie pas qu’il ne joue aucun rôle dans l’intrigue ou l’action.

Au théâtre, pensez à vous appuyer sur les didascalies (notamment indications sur les entrées et sorties des personnages).

1 – L’identité :

  • Doté d’un nom ? Anonyme ?
  • Personnage fictif ? historique ? Mythologique ?
  • Personnage traditionnel ? Personnage type ?

 

2 – Le physique :

  • Son physique peut être révélateur du caractère moral du personnage. Notez les précisions apportées à ce sujet par les didascalies et les répliques.
  • Les costumes sont tout autant révélateurs ? Les couleurs des vêtements aussi
  • A cela, ajoutez l’étude de la gestuelle, qui peut révéler la vivacité, la mollesse, l’abattement, l’exubérance…l’état d’esprit du personnage.

 

3 – Le caractère :

  • Certains caractères sont étroitement liés à la fonction du personnage (ex : valet rusé ).
  • Exploitez répliques et didascalies pour faire émerger les traits de caractère des personnages.
  • Pensez à vous interroger sur les liens entre les personnages (ex : amour, jalousie…)

 

4 – Le rôle :

  • A quel moment de la pièce le personnage fait-il son entrée en scène ?
  • Combien de fois apparaît-il ? Dans quelles scènes ? et pendant combien de temps ?
  • A qui s’adresse-t-il ? Pourquoi ?
  • Quelle mission doit-il remplir ? Que fait-il ? (grandes actions/ décisions) ? Que symbolise-t-il ? Quelles sont ses fonctions dans l’intrigue mais aussi par rapport à la signification de la pièce ?
  • Connaît-il une évolution au cours de l’intrigue ?

 

5 – Le discours :

Il pourra vous renseigner sur l’importance du rôle du personnage dans la pièce. Demandez-vous :

  • Quelle est la fréquence de sa parole ?
  • Quelle est la longueur de ses répliques ?
  • Leur ton ? Manière particulière de parler ? Idiolecte ?

 

Une aide précieuse : Le schéma actantiel : synthétise une partie des éléments précédents, et permet d’exposer clairement les relations qui unissent un personnage à un autre et à un fait. Pour un acteur (qui représente le « sujet »), déterminez :

  • l’objet : ce que désire le sujet, son but ;
  • le destinateur : ce qui cause l’action du sujet ;
  • le destinataire : ce pour qui/quoi l’action est réalisée ;
  • le ou les adjuvants : tout ce qui aide le sujet dans son action.
  • le ou les opposants : tout ce qui empêche ou essaie d’empêcher l’action du sujet

 

NB : opposants et adjuvants peuvent être des personnes mais aussi des objets, des défauts ou des qualités, un acte, un événement.

 

Dans le cas d’un film, il convient aussi de s’interroger sur la façon dont le personnage est filmé (angles, échelle de plans etc).

 

Publicités