Pasolini : clins d’œil au théâtre antique ou non dans le film

 

  • Spectateur placé en position de voyeur : scène de l’accouchement à l’ouverture du film/ fenêtre/ encadrement des volets qui figurent des rideaux
  • Enfant spectateur au balcon : sorte de mise en abyme du théâtre. Par la fenêtre puis par le balcon il voit ses parents qui dansent par la fenêtre d’en face/ = comme un théâtre d’ombres.
  • Les masques :

Cérémonie en présence du peuple à Delphes/ masques étranges = masque de la Pythie

Casque qu’endosse Œdipe après avoir tué les gardes et qui opère comme un masque

Masque de la Sphinx

Maquillage blanc de Jocaste qui rappelle les masques antiques figurant les personnages féminins

  • Effets de chœur : scènes de groupe sur fond de musique, de lamentations collectives et univoques.

On peut noter le chant des femmes de Corinthe lorsque Polybe apporte Œdipe à Mérope. Ces femmes commentent l’action, l’allure de l’enfant

Groupe humain musicien : scène des jeunes mariés par ex

Groupe avec les enfants qui s’emparent de son chapeau et un individu (comme le coryphée qui lui indique le chemin à suivre)

Groupe humain / exode lorsqu’il approche de Thèbes

Danse et musique au moment de la mort de la Sphinx

Femmes voilées, feu, fête et musique au moment du mariage d’Œdipe

Chœur d’hommes (au début de l’adaptation de Sophocle) derrière le Grand Prêtre

 

Servantes – Il revient déjà ! Il apporte quelque chose à la reine !

Servantes – Oh ! comme il est beau, ce petit enfant ! Ses yeux sont comme des étoiles !

  • Danses/ chorégraphie

Ex : Œdipe à la croisée des chemins/ musique indienne, « danse des singes » (Ramayana).

  • Chant : ex chant de femme superposé aux images de cadavres autour du palais de Thèbes
  • Catharsis : allusion à cette purification par le feu lorsqu’on brûle hors du palais les cadavres des victimes de la peste ( ???)
  • Effet de mise en scène : Œdipe devant le palais qui s’adresse aux autres= comme les acteurs du théâtre grec sur le proscenium devant la skene.
Publicités