Résumé de L’écume des jours de Boris Vian chapitre par chapitre

Chapitre 1 : Incipit déroutant. Création d’un univers insolite. Découverte de Colin (personnage principal) dans sa salle de bain : homme à sa toilette (parodie des tableaux de femmes à leur toilette). Il attend son ami Chick à dîner. Nicolas = son nouveau cuisinier. Colin et Chick sont 2 célibataires de 22 ans. Colin est fortuné et peut vivre sans travailler contrairement à Chick qui est ingénieur. L’appartement est lumineux. Les souris y vivent en harmonie avec les hommes. Nombreuses allusions musicales, ex : l’avenue Louis Armstrong. On note des traits d’humour : ex à propos du cuisinier « Je l’ai échangé à ma tante contre l’ancien et un kilo de café belge ». Mention d’Alise, la nièce de Nicolas. Description du fonctionnement du pianocktail inventé par Colin.

Chapitre II : Dîner chez Colin. Evocation de la rencontre de Chick et Alise lors d’une conférence de Jean Sol Partre (anagramme de Jean-Paul Sartre). Tous deux collectionnent les œuvres de cet auteur.

Chapitre III : Le lendemain, à la patinoire. Colin rejoint Chick et Alise. Portrait physique d’Alise. Colin les invite à déjeuner.

Chapitre IV : les personnages sont toujours à la patinoire. Nicolas arrive avec Isis (rapide description). Celle-ci invite Colin à l’anniversaire de son chien DUPONT (= famille Ponteauzanne).

Chapitre V : Une rue en hiver. Colin pense tout en marchant. Alise semble bien lui plaire.

Chapitre VI : Chez Colin. Ce dernier souhaiterait que Nicolas soit moins distant. Il est de nouveau question de gastronomie : importance de l’art culinaire depuis l’incipit (signale un certain hédonisme). Colin demande à Nicolas de lui apprendre à danser le BIGLEMOI. 1ère évocation du morceau de jazz « Chloé arrangé par Duke Ellington ».

Chapitre VII : Chez Colin. Chapitre très court. Définition du biglemoi. 2nde évocation du morceau « Chloé » = un élément prédictif.

Chapitre VIII : fin du cours de biglemoi.

Chapitre IX : Monologue intérieur. Colin songe à sa tenue pour la fête. On apprend que Nicolas = membre du Cercle Philosophique des Gens de Maison de l’arrondissement. Colin veut rencontrer l’âme sœur. « Je voudrais une âme sœur du type de votre nièce » : Alise = nièce de Nicolas. Il a envie d’être amoureux. Evocation des œuvres de la duchesse de Bovouard (Simone de Beauvoir)

Chapitre X : « Je voudrais être amoureux dit Colin ». Il conjugue la phrase à toutes les personnes. Préparatifs avant la fête chez les Ponteauzanne. Sorte de dialogue entre Colin et une souris dans la salle bain. Multiplication des indices amoureux et des éléments évoquant la sexualité. Ex « La porte extérieure se referma sur lui avec un bruit de baiser sur une épaule nue ». Son désir d’amour = obsessionnel.

Chapitre XI : fête chez les Ponteauzanne. Isis présente Colin à Chloé. Coup de foudre humoristique. Il se sent ridicule et tente de s’enfuir. Alise et Chick dansent le biglemoi. Le chapitre se clôt sur le morceau de musique « Chloé » arrangé par Duke Ellington.

Chapitre XII : Chez Colin. Alise vient d’arriver. Ils discutent de Chloé. Chick évoque son obsession pour Partre tandis que Colin se demande comment revoir Chloé. Episode du gâteau surprise : il contient un article de Partre pour Chick et un rendez-vous avec Chloé pour Colin.

Chapitre XIII : Colin attend Chloé au coin d’une place. Le soleil fait de même. Colin est toujours aussi maladroit face à elle. « Un petit nuage rose descendait de l’air et s’approcha d’eux » = 1 élément prédictif. Ils se promènent devant de curieuses vitrines.

Chapitre XIV : Suite de la promenade et baiser.

Chapitre XV : Chez Colin. Alise vient d’arriver. Chloé est en province. Chick est déjà là. Colin leur annonce ses fiançailles avec Chloé. Malaise entre Alise et Chick pour une question d’argent et de mariage. Son goût pour Partre = un vice pour Chick et une ruine. Colin lui offre un exemplaire du « Vomi » (parodie de La Nausée). Nicolas finit par dîner avec eux. Colin donne de l’argent à Chick.

Chapitre XVI : Colin court dans une rue menant à Chloé en parlant de son mariage. Expression d’un très grand bonheur.

Chapitre XVII : Portrait des frères Desmarais, pédérastes d’honneur (Coriolan et Pégase). Ils se préparent pour le mariage.

Chapitre XVIII : Préparatifs à l’église. Déformation des titres : chuiche, bedon, chevêche, Béniction au lieu de bénédiction. Univers fantaisiste avec les nuages qui entrent dans l’église.

Chapitre XIX : Chloé monologue en présence d’une souris. Elle se prépare pour son mariage. Isis et Alise = demoiselles d’honneur.

Chapitre XXI : Le mariage. L’église. En chemin Chick achète un livre de Partre. Inquiétude de Colin au sujet de cette obsession. Ils rejoignent Chloé. Une voiture les attend. Dimension carnavalesque de la cérémonie religieuse (église à l’envers). Ex « la parade du religieux ». L’entrée dans l’église fait penser au manège du train fantôme. Critique de la religion, dimension sacrilège. On joue l’arrangement de Duke Ellington.

Chapitre XXII :toujours dans l’église. Même ton satirique. Elément prédictif : Chloé tousse (= annonciateur de la tragédie à venir).

Chapitre XXIII : Chambre de Colin. Description. Ils doivent prendre le petit déjeuner chez Nicolas avant de partir en voyage de noces. Autre signe annonciateur « les soleils n’entraient pas aussi bien que d’habitude ».

Chapitre XXIV : voyage de noces. Paysage hostile qui génère un sentiment de malaise chez Chloé. Ils traversent les mines de cuivre.

Chapitre XXV : Même décor. Critique du travail.

Chapitre XXVI : changement de paysage (+ agréable). Ils arrivent dans un hôtel. Chloé joue avec de la neige. « elle se mit à tousser comme une étoffe de soie qui se déchire » = nouvel élément prédictif.

Chapitre XXVII : le lendemain matin. Chloé a eu froid à cause du carreau cassé. « Ce matin j’avais la poitrine toute pleine de cette neige » (annonce la maladie).

Chapitre XXVIII : Conférence de Partre. Foule en délire. Chick est là avec Alise depuis la veille. Beaucoup de spectateurs sont déguisés en Partre et en Bovouard. Caché, Chick enregistre clandestinement la conférence. On apprend que Chloé ne se porte pas bien.

Chapitre XXIX : Chez Colin. Appartement beaucoup moins lumineux. Il va évoluer parallèlement à la maladie de Chloé. « C’est bizarre on dirait que les carreaux respirent mal ».

Chapitre XXX : Colin et Chloé vont rejoindre leurs amis.

Chapitre XXXI : Colin et Chick sont à la patinoire. Colin est appelé au téléphone parce que Chloé a eu une syncope.

Chapitre XXXII : Colin court jusque chez lui animé par la peur. Monologue intérieur.

Chapitre XXXIII : « Chloé sentait une force opaque dans son corps, dans son thorax, une présence opposée, elle ne savait comment lutter… » Colin est à ses côtés. La chambre change de forme.

Chapitre XXXIV : Visite d’un 1er médecin que Nicolas évince parce qu’il ne lui inspire pas confiance. Arrive le 2nd médecin, Mangemanche. Chloé a un problème au poumon. Parodie de consultation.

Chapitre XXXV : Colin et Chick sont à la pharmacie. Cette dernière ressemble au musée des horreurs. Ils discutent d’argent. Chick avoue avoir presque tout dépensé.

Chapitre XXXVI : Colin lit une histoire d’amour à Chloé. Souffrance de Chloé.

Chapitre XXXVII : Chloé ne tient pas debout.

Chapitre XXXVIII : Ils doivent se rendre chez le médecin pour des examens. Le quartier est particulièrement morbide.

Chapitre XXXIX : Visite chez le médecin. Chloé a quelque chose dans le poumon droit.

Chapitre XL : En voiture. Désespoir de Chloé. On apprend qu’elle a un nénuphar dans le poumon (= comme une tumeur). Elle ne doit plus boire et doit s’entourer de fleurs.

Chapitre XLI : Chez Colin. Alise leur rend visite. Nicolas a anormalement vieilli. Chloé est entourée de fleurs pour effrayer le nénuphar. « Colin est en train de se ruiner ». « Les murs se rétrécissent », idem pour les fenêtres. Colin cherche du travail. « Les lampes meurent ». Le plafond baisse. Alise explique que Chick aime plus les livres et Partre qu’elle.

Chapitre XLII : Chick dans une rue. Il entre dans une librairie. Il repère « La lettre et le néon » de Partre (parodie de « L’être et le néant » de Sartre). Le libraire lui propose aussi un pantalon et une pipe de Partre.

Chapitre XLIII : Chez Colin, l’appartement continue de rapetisser. Chloé est à la montagne. Colin dîne avec Chick. Colin est au bord de la ruine. Il pense que l’appartement est malsain et que Nicolas devrait les quitter.

Chapitre XLIV : Entretien d’embauche de Colin assez parodique.

Chapitre XLV : Colin vend le pianocktail. Nouveaux propos critiques sur le travail : « Ca rabaisse l’homme au rang de la machine ».

Chapitre XLVI : Chez Colin avec Nicolas. Lettre de Chloé. Colin insiste de nouveau pour que Nicolas parte travailler ailleurs.

Chapitre XLVII : Visite de Mangemanche à Nicolas. Chloé est de retour. Elle a été opérée. « La médecine, vous savez, c’est un jeu d’andouilles ». L’un de ses poumons ne fonctionne plus.

Chapitre XLVIII : Chick sur son lieu de travail. Critique du monde de l’entreprise et du travail. L’usine est un lieu inhumain. Chick se fait licencier.

Chapitre XLIX : Chick paie les copies sur disques de ses enregistrements de Partre.

Chapitre L : Isis se rend chez Colin. Nicolas travaille désormais pour sa famille (Ponteauzanne) si bien qu’il a rajeuni. L’appartement a encore changé et rétréci. Elle trébuche sur Colin qui dort à même le sol. Chloé est de nouveau malade (rechute sur l’autre poumon). La souris lui tient compagnie. Isis aimerait épouser Nicolas.

Chapitre LI : Colin part en quête de travail. On cherche des hommes pour préparer la défense du pays. Il s’agit de faire pousser des fusils à l’aide de la chaleur humaine. Nouvelle satire du travail.

Chapitre LII : Les derniers fusils présentent des défauts si bien que Colin est licencié. Critique du monde militaire.

Chapitre LIII : Chez Colin. Description de Chloé malade. Les changements de l’appartement sont proportionnels à l’évolution de la maladie. Même les disques s’usent. Ce rétrécissement de l’espace symbolise l’enfermement tragique des personnages. Arrivée d’Alise. Chick a rompu avec elle.

Chapitre LIV : Chick chez lui au milieu de sa collection. Partre l’a emporté sur Alise. Critique de Sartre par Vian : « Comment ne pas s’intéresser à un homme comme Partre, capable d’écrire n’importe quoi sur n’importe quel sujet et avec quelle précision ». Monologue intérieur. Il aperçoit des fumées depuis sa fenêtre.

Chapitre LV : Bureau du sénéchal de la police. Organisation d’une opération musclée de recouvrement des impôts chez Chick.

Chapitre LVI : Retour à Alise qui vient de dire au revoir à Colin. Narration alternée dans ces derniers chapitres pour raconter ce que font simultanément les différents protagonistes. Elle songe qu’il ne faut pas laisser Partre publier son encyclopédie pour sauver Chick. Mention de Don Evary Marqué (anagramme de Raymond Queneau). Elle demande à Partre de retarder sa publication. Problématique du choix et de la liberté de l’individu. Devant son refus, elle le tue et lui arrache le cœur.

Chapitre LVII : Elle incendie plusieurs librairies après avoir tué les libraires à l’aide de l’arrache-cœur de Chick. Partre = une passion dévastatrice pour Chick, Chick = une passion dévastatrice pour Alise.

Chapitre LVIII : Retour à l’intervention policière chez Chick.

Chapitre LIX : Chez Chick. Il regarde une photo d’Alise puis les colonnes de fumée. Il entend des pas dans l’escalier : c’est la police. Il cherche en vain son arrache-cœur et s’empare de son tue-flique. Les gens d’armes s’en prennent aux livres, ce qui le rend furieux. Ils le tuent alors qu’il tentait d’intervenir.

Chapitre LX : Nicolas ayant appris la mort de Partre cherche Alise. Il force la porte d’une librairie en feu et retrouve l’arrache-cœur de Chick. Il récupère aussi les cheveux d’Alise, morte dans l’incendie.

Chapitre LXI : Colin travaille dans les caves de la réserve d’Or. Il doit crier après les voleurs. Le travail est encore associé à la souffrance.

Chapitre LXII : chez Colin, « le plafond rejoignait presque le plancher ». Isis et Nicolas rendent visite à Chloé agonisante. Colin rentre après avoir perdu son travail.

Chapitre LXIII : Nouvel emploi pour Colin « il annonçait les malheurs un jour avant qu’ils n’arrivent ». Travail violent. C’est ainsi qu’il découvre que Chloé va mourir le lendemain.

Chapitre LXIV : négociations de Colin pour l’enterrement. Nouvelle critique religieuse car il existe un lien entre la qualité de la cérémonie et l’argent. Par ailleurs Dieu se désintéresse des pauvres.

Chapitre LXV : enterrement de « pauvre ». « Il y avait Jésus sur sa croix, il avait l’air de s’ennuyer ». Colin dialogue avec Jésus : il veut savoir pourquoi Chloé est morte, mais Jésus décline toute responsabilité.

Chapitre LXVI : Isis, Nicolas et Colin se rendent au cimetière qui se trouve sur île.

Chapitre LXVII : Chapitre très court (1/ 2 page). Le seul protagoniste est la souris qui réussit à sortir de l’appartement juste avant que le plafond et le plancher ne se rejoignent. Elle se dirige vers le cimetière.

Chapitre LXVIII : Dialogue entre un chat et la souris. Cette dernière veut se suicider. Ils évoquent la tristesse de Colin en employant uniquement le pronom IL. Depuis le chapitre LXVI, l’univers du roman s’est progressivement déshumanisé. Mort de la souris. Tonalité comique pour contrebalancer le tragique.

Publicités