Sab's pleasures

« Le journal d’une vieille folle » d’Umar Timol, L’Harmattan, 2012 VieilleFolle

Quand l’insularité prend corps!

Le texte d’Umar Timol se présente comme le journal intime d’une femme pour le moins étrange et torturée, une mauricienne installée à Paris depuis 30 ans. Ses origines iliennes lui valent d’être appréhendée par tous comme l’incarnation du charme et de la douceur, comme si elle devait nécessairement voir son être se fondre dans les terres de cette île paradisiaque. Ce ne serait qu’un cliché, une figure qu’elle semble d’abord intégrer pour mieux la démentir.
Pourquoi serait-elle exemptée de cette « merde qui grouille dans les bas fonds » des « rêves avortés » ?
Pétrie de douleur et avide d’amour, un amour tentaculaire et absolu, elle pose un regard terrifiant sur elle-même et sur le monde. Elle se heurte et se confronte sans cesse à son insignifiance, à la médiocrité de son existence et…

View original post 697 mots de plus

Publicités