Sab's pleasures

« Eve de ses décombres » d’Ananda Devi, Gallimard, 2006 Devi-Ananda-Eve-De-Ses-Decombres-Livre-422551130_ML

Lire un roman d’Ananda Devi c’est toujours accepter le risque d’un voyage douloureux en Humanité, dans ce qu’elle a d’horrible, de sordide, de monstrueux. Mais c’est aussi se laisser envouter par une langue incomparable, incroyablement poétique et puissante. On n’en sort jamais indemne, mais on s’en sent plus fort, plus riche.

Ce roman court s’ouvre sur un préambule aussi douloureux que la démarche rapide mais claudicante de cette jeune femme, qui déambule une nuit dans les rues de Port-Louis. Est-ce une fuite ou le début d’un cheminement ? L’histoire nous laissera choisir. C’est une étape en tout cas : Eve aspire à devenir elle-même… « A chaque pas naît un monstre, pleinement formé. »
Eve, cette jeune fille maigrelette, est originaire de Troumaron, un faubourg (au sens étymologique du terme) de la capitale mauricienne où résident bien des déshérités, des…

View original post 771 mots de plus

Publicités