Sab's pleasures

timbuktu

Plus qu’un coup de coeur, un chef d’oeuvre!

Avec « Timbuktu », le réalisateur mauritanien, Abderrahmane Sissoko, retrace un épisode noir de l’histoire récente de Tombouctou, ville du Mali située au sommet de la bouche du fleuve Niger. Les Djihadistes gagnent la ville et y imposent leur loi. Il est désormais interdit de fumer, de jouer au football, d’écouter de la musique ou encore de vendre du poisson au marché sans porter de gants. Autant d’absurdités auxquelles la population tente de faire face, voire de résister. Mais les femmes sont réduites à n’être plus que des ombres et la terreur se répand. Les tribunaux s’improvisent, les procès sont nombreux et les sentences tout aussi disproportionnées que violentes. L’absurde n’a plus de limites.
Kidane, d’origine touareg, s’efforce d’exister paisiblement aux côtés de son épouse Satima, de leur fille Toya et de son jeune berger, Issan. Ils occupent l’une de ces tentes accueillantes dans…

View original post 334 mots de plus

Publicités