Rappel !!!!!

Déroulement de l’épreuve:

Temps de préparation: 30 mn

Temps de passage: 20

Votre prestation se déroulera en deux temps: 10 mn pour la lecture analytique puis 10 mn d’entretien.

Vous présenterez à l’examinateur votre convocation et votre pièce d’identité. L’examinateur vous indiquera ensuite le texte sur lequel vous devrez travailler et il vous proposera une question sur ce texte. Cette question constitue systématiquement la problématique de votre lecture analytique. Vous devez alors proposer un plan adapté à cette problématique (vous ne pourrez donc pas forcément réciter le plan de la lecture analytique réalisée en classe). Votre lecture du texte constituera la réponse à cette question.

Vous disposerez alors de 30 mn pour préparer cette lecture analytique. Demandez autant de feuilles de brouillon que nécessaire. Bien évidemment vous ne devez consulter aucun autre document et votre texte doit être vierge de toute annotation.

Comment réussir sa lecture analytique?

– il faut avoir révisé les textes et les explications (les relire plusieurs fois, faire des fiches)

– mais aussi faire preuve d’autonomie et d’esprit d’analyse.

– ne perdez pas de vue la question posée par l’examinateur et ne cherchez surtout pas à réciter un cours appris par coeur. Puisez dans vos connaissances pour construire une lecture adaptée à la question.

– vous devez construire votre exposé (introduction, développement en deux parties avec des articulations, conclusion).

– il s’agit de développer votre lecture du texte en fonction de la question posée. Cela signifie que votre exposé apporte une réponse argumentée à cette question. Il s’agit de développer vos réflexions sur le texte en vous appuyant sur des analyses (exactement ce que vous faites en commentaire littéraire). Vous devez faire une démonstration.

– c’est une épreuve orale, vous devez donc veiller à parler distinctement, à regarder de temps à autre votre examinateur. Evitez de lire uniquement vos notes, efforcez-vous d’être vivants.

Qu’attend-on de vous?

– que vous montriez que vous avez compris le texte mais aussi la question posée

– que vous organisiez votre réponse

– que vous fassiez la démonstration de vos connaissances littéraires et de votre esprit d’analyse. On attend que vous recouriez à des termes d’analyse littéraire (figures de style, indices textuels etc…. Il faut largement dépasser le stade des relevés de champs lexicaux!!!).

Rappelez-vous que tout indice textuel ou procédé relevé doit faire l’objet d’une interprétation !!!!! Il s’agit d’expliquer ce que l’auteur a voulu exprimer, ce qu’il a voulu suggérer chez le lecteur et d’analyser les moyens, les outils qu’il met en oeuvre pour y parvenir.

L’entretien:

Il s’agit d’un échange entre l’examinateur et le candidat qui prend la forme d’un jeu de questions/ réponses. Plus vous serez capables de développer intelligemment vos réponses, moins il aura le temps de vous embarraser avec de nouvelles questions.

Ces questions peuvent porter sur le cours (ex: différence entre argu directe et indirecte, définition du poème en prose etc…), sur la séquence, le corpus, l’objet d’étude. Vous devez être capables d’établir des liens entre les textes du corpus et les autres documents (textes complémentaires, documents iconographiques étudiés en histoire des arts). On évaluera votre culture littéraire (connaissance des mouvements littéraires et culturels concernés par vos auteurs, connaissances des genres comme la poésie, le roman ou le théâtre et connaissances propres aux objets d’étude: ex différences entre tragédie et comédie/ fonctions endossées par le personnage romanesque…).

Comment réviser?
– revoyez chaque texte: relisez les explications avec le texte en main, faites des va et vient entre les 2 et vérifiez votre bonne compréhension du texte. Profitez de ce moment pour noter ce qui n’est pas clair (vous me demanderez alors des éclaircissements), pour vérifier le sens de certains termes dans un dictionnaire, et mémoriser les définitions des termes techniques (ex : vous devez savoir ce qu’est un registre, ce que signifie satirique, ce qu’est une métonymie etc).

– revoyez les études de documents complémentaires

– relisez les oeuvres intégrales

– revoyez et mémorisez l’essentiel des fiches concernant l’histoire littéraire, les différents objets d’étude (vos manuels aussi).

Concevoir une fiche par texte:

– prendre quelques notes sur l’auteur (dates, siècle, mouvement auquel on peut éventuellement le rattacher)

– résumer en quelques lignes ce que l’auteur a voulu signifier.

– ensuite regrouper les remarques et les analyses par centres d’intérêt. Ex: Rimbaud se livre à une caricature, comment, pourquoi? Toujours aller vers une interprétation. Aller à l’essentiel

– vous pouvez éventuellement préparer une courte intro (pensez à l’amorce)

Il faut toujours vous appuyer sur les spécificités du texte:

ex: le texte de Butor appartient au genre romanesque/ il s’agit d’un INCIPIT (étape qui assume généralement certaines fonctions) mais cet incipit est original pour telle et telle raison…

– noter également les liens que vous pouvez établir entre ce texte et un autre texte du corpus, une oeuvre que vous avez lue etc…ceci vous sera utile pour la conclusion (ouverture) mais aussi pour l’entretien.

Vous devez aussi préparer un lutin comportant l’ensemble des textes (supprimez toutes les annotations) et apporter avec vous les oeuvres intégrales.

NB: posez vos questions sur la méthode à la suite de ce document dans la partie commentaire. Pour les questions sur les textes utilisez également la fonction commentaire qui figure sur chaque page.

Publicités