Sab's pleasures

« Pablo T 2 Apollinaire » de Julie Birmant et Clément Oubrerie, Dargaud 2012 pablo-tome-2---apollinaire

Avec ce second  album de la quadrilogie signée Birmant et Oubrerie, nous retrouvons le Paris des années 1900 et notre ami Pablo, qui aspire encore à devenir Picasso. La narration est toujours le fait d’Amélie Lang, alias Fernande Olivier, notre illustre modèle. Elle sort  des draps de Pablo qui se sent  des instincts de propriétaire dès la première nuit. Mais Fernande en a vu d’autres et elle semble bien décidée à ne pas s’en laisser compter, d’autant que si Pablo est en passe de devenir l’un des peintres du siècle, il est manifestement loin d’être un amant inoubliable.

« Ah, Max Jacob et ses prédictions à la noix ! »

Elle y retourne pourtant le soir, comme aimantée à cet atelier du Bateau-Lavoir.  Elle y croise du beau monde, comme toujours : Manolo, un étrange sculpteur sur beurre, Paco Durrio, le céramiste…

View original post 191 mots de plus

Publicités