Sab's pleasures

« Ourika » de Mme de Duras (Claire)


« OURIKA » par Mme de Duras, 1823ourika-1.jpg

 

Ma première participation à ce challenge « Un classique par mois » tient presque du symbolique puisque mon choix s’est porté sur un court roman d’une cinquantaine de pages. N’y voyez pas le signe d’une indigne paresse ! J’étais simplement animée du désir de découvrir un auteur qui ne trônait pas encore sur les rayonnages de ma bibliothèque.

Mme de Duras, reste fidèle à la tradition des récits enchâssés initiée par le « Décaméron » de Boccace. Un médecin rapporte en effet sa rencontre dans un couvent avec une jeune religieuse malade de chagrin: Ourika. C’est ensuite la jeune femme qui narre son existence à la première personne.

Originaire du Sénégal, cette jeune noire a échappé au bateau négrier et à l’esclavage grâce à l’entremise du chevalier de B. qui la confia ensuite à sa tante. Alors âgée de deux ans…

View original post 430 mots de plus

Publicités