Sab's pleasures

Réalisateur japonais talentueux né en 1962 à Tokyo, Kore-Eda nobodyknowsHirokazu s’inspire d’une histoire vraie pour nous proposer, avec « Nobody knows », un film sensible et terrifiant. Le film fut présenté en compétition officielle au Festival de Cannes en 2004. Le jeune Yuya Yagira, qui incarne Akira, le héros âgé d’une douzaine d’années, obtint d’ailleurs le prix d’interprétation masculine pour sa remarquable prestation. Dans l’histoire de Cannes, c’est le plus jeune comédien à avoir remporté ce prix.
A l’origine donc un fait divers sordide : 4 enfants abandonnés par leur mère 9 mois durant dans leur appartement du quartier de Sugamo à Toshima-KU…histoire marquée par le décès du plus jeune.
Le film s’ouvre sur l’arrivée de la famille Fukushima dans un nouvel appartement. Ils ont manifestement un souci pour se stabiliser quelque part. Accompagnée de son aîné, Akira, Keiko se présente aux voisins. Mère célibataire, elle a du mentir sur…

View original post 527 mots de plus

Publicités