Sab's pleasures

ladySusan« Lady Susan » de Jane Austen, écrit entre 1793 et 1794

Et voici ma lecture « classique » du mois, une œuvre de jeunesse signée Jane Austen qui se présente sous la forme d’un récit épistolaire ayant pour cadre l’Angleterre à l’aube du XIX°.
Lady Susan, nouvellement veuve et mère de Frédérica, possède encore suffisamment de beauté pour faire tourner bien des têtes. Elle fait aussi couler beaucoup d’encre tant sa moralité est discutable. A l’entame du roman, elle s’invite chez les Vernon, Charles et Catherine, son beau-frère et sa belle-sœur. Alors qu’elle a envoyé sa fille en pension à Londres, elle aspire, prétend-elle, à une « charmante retraite » à Churchill, après un séjour compliqué chez les Manwaring à Langford. Mais la villégiature de cette veuve indigne et relativement machiavélique constitue « son dernier recours » pour refaire sa situation et sa réputation. Il lui était difficile de…

View original post 368 mots de plus

Publicités