Sab's pleasures

Le texte originel, écrit en 1729, a été perdu. Cette comédie en prose et en un acte composé de 18 scènes connut un véritable « bide » lors de sa première représentation au Théâtre Italien à Paris en juin 1729 si bien que Marivaux la retira aussitôt de la scène et la réduisit avant de la publier dans le Mercure de France en 1750.
Le rideau se lève sur un appel à l’union d’Arthénice, une noble, qui propose à madame Sorbin, épouse d’un artisan, de s’associer à sa lutte. Echouées avec un groupe d’hommes sur une île au milieu de nulle part, les femmes décident en effet de prendre le pouvoir alors que les hommes s’apprêtent à tenir conseil pour élire ceux d’entre eux qui décideront des lois à mettre en place. Vient le temps de ce qui pourrait fort ressembler à une guerre des sexes.

Madame Sorbin : «…

View original post 307 mots de plus

Publicités