Sab's pleasures

« Claude Gueux de Victor Hugo, […] est une grande leçon; aidez-moi, je vous prie, à la faire profiter »
Charles Carlier, négociant qui voulut en adresser un exemplaire à chaque dépuré français.

claudeGueux
Claude Gueux est l’un de ces pauvres ouvriers, de ses « misérables » installés à Paris, avec compagne et enfant. C’est un homme aux qualités multiples, intelligent et capable, qui se voit contraint d’endosser le rôle du voleur. Son patronyme semble déjà le condamner! Son portrait, qui occupe l’incipit, porte d’emblée la marque du style hugolien: les antithèses nous invitent à la clémence:
« fort maltraité par l’éducation, fort bien traité par la nature » « ne sachant pas lire et sachant penser »…
Claude Gueux est en effet une victime. Ce sont le froid et la faim qui le poussent à voler du pain pour nourrir sa famille, non le vice. Il est cependant condamné à la prison et il découvre Clairvaux. Ironie de…

View original post 280 mots de plus

Publicités